Top

8 février 2018

Traducteur indépendant, un métier d’expert avant tout

Le job de traducteur indépendant ne s’improvise pas. Il y a, par exemple, un monde entre donner une vague idée du sens d’une phrase dans une langue et parler d’un sujet avec style et précision. C’est ce à quoi CSA (Common Sense Advisory) fait allusion en évoquant « Can’t read, won’t buy ».

Le mot juste et la tournure appropriée sont les ingrédients de base qui permettent à tout communicant de toucher son audience et de la convaincre. Le poids des mots n’est pas neutre dans un message qui se veut impactant. Ce sont finalement ces mots qui vont permettre au lecteur de saisir l’essence même du message porté. Mais pas que : la tonalité joue également un rôle important. A travers le style et la ponctuation, on peut accentuer certaines choses plutôt que d’autres. D’où l’importance pour tout traducteur indépendant de suivre l’actualité et de faire preuve d’une insatiable curiosité pour traiter avec pertinence l’aspect culturel et environnemental du sujet.

Pourtant, on néglige souvent le temps passé par le traducteur à rechercher de l’information sur son client, ses cibles ou encore sur une thématique donnée. Chaque secteur, métier ou sujet a son propre jargon. Et il est important pour le traducteur de se l’approprier efficacement pour que le travail de recherche soit le moins laborieux possible.  C’est donc son niveau d’expertise et sa capacité à poser les bonnes questions qui feront la différence. Le métier de la traduction est un métier exigeant qui ne laisse pas de place à l’approximation. Nos traducteurs en rejoignant la communauté MyBrian sont sensibles à nos valeurs et pleinement investis pour répondre à nos exigences qualité.

traducteur-independant-expert

Traducteur indépendant, la plume de l’ombre

Les traducteurs et traductrices sont majoritairement des personnes travaillant à leur compte ou freelance. Ils peuvent maîtriser une ou plusieurs langues mais traduisent toujours dans leur langue natale. Ils ont un portefeuille de clients avec lesquels ils travaillent parfois en direct et parfois pour des agences de traduction. Cela leur permet de diversifier leurs sources de revenus.  En réalité les traducteurs sont bien souvent cachés derrière leurs écrans. Ils travaillent dans l’ombre et à distance de leurs clients notamment lorsqu’ils travaillent pour un intermédiaire.

Chez MyBrian nous pensons que les traducteurs freelance sont nos meilleurs ambassadeurs. Ils sont garants de la qualité de nos services vis-à-vis de nos clients. C’est pour cette raison que nous privilégions la relation de proximité entre client et traducteur au travail anonyme.

Online/offline un exercice parfois périlleux.

Les moyens modernes de communication ont permis de gagner en productivité, et s’il est appréciable de pouvoir participer à une réunion depuis chez soi ou d’un hôtel, les échanges à distance présentent parfois l’inconvénient de rendre la compréhension d’un sujet plus complexe que de rigueur. La somme d’informations, démultipliée par le nombre d’interlocuteurs, peut transformer un sujet censé être traité rapidement en une véritable usine à gaz.

Comment gérez-vous vos relations de travail avec vos clients, fournisseurs, collègues ou partenaires ?

Nos clients et nos traducteurs peuvent avoir besoin d’interagir pour faciliter la meilleure adaptation de leur message. En évitant la communication anonyme et asynchrone par email, nous diminuons de 90% les risques d’incompréhension.

Client-Traducteur : interaction as a Service (IaaS), la formule gagnante

Lorsque vous avez une question, vous aimez bien obtenir une réponse rapidement. De la même manière, quand vous êtes pressé vous appréciez que votre besoin soit pris en charge le plus vite possible afin que votre commande soit livrée à temps.

MyBrian propose l’interaction en temps réel : dès que nous avons trouvé votre traducteur pour traiter votre contenu, vous allez pouvoir interagir avec lui ou elle.

Bien souvent c’est le traducteur ou la traductrice qui aura besoin d’une clarification. Mais il peut aussi vous arriver d’avoir oublié de préciser une information utile pour le traducteur au moment de la commande. Pas de panique vous pourrez encore lui laisser un message.

Comme dans tout enjeu de communication, le dialogue est le socle d’une relation de confiance qui va permettre de garantir la meilleure contextualisation pour une  traduction de qualité.